Vous êtes ici : Le Blog du Guide de la Vue » Santé & Bien-être » 10 ans de recherche contre les maladies de vision

10 ans de recherche contre les maladies de vision

C'est en décembre 2019 que l'Institut de la Vision à Paris a célébré son 10e anniversaire. Dix années à faire avancer l'état des connaissances en matière de santé visuelle, indispensables au développement de nouveaux traitements thérapeutiques pour vaincre les maladies de la vision. Extrait de quelques avancées majeures qui auront, sans nul doute, des impacts importants sur la prochaine décennie.

 

Une molécule contre la rétinopathie pigmentaire 

Il s'agit d'une maladie génétique qui se distingue par la perte des cellules photoréceptrices (cônes et bâtonnets) et par un dysfonctionnement de l'épithélium pigmentaire. La rétinopathie pigmentaire concerne aujourd'hui près de 30 000 personnes en France. Elle ne dispose à ce jour d'aucun traitement. Les équipes de l'Institut de la Vision ont mis en lumière le rôle de la molécule RdCVF. Son absence justifie en effet la destruction des cellules photoréceptrices. Un essai clinique est prévu prochainement à l’hôpital des Quinze-Vingts avec des patients atteints de rétinopathie pigmentaire à un stade précoce.

 

 Une rétine artificielle pour contrer la DMLA 

Les patients, nombreux, atteints de dégénérescence maculaire liée à l'âge n'ont pu que se réjouir de cette nouvelle. Lors d'un essai clinique mené à l'institut de la Vision, plusieurs patients atteints de DMLA ont reçu une rétine artificielle. Objectif : contrer la perte de leur vision centrale. Et cet essai a été couronné de succès. En effet, certains d'entre eux ont à nouveau pu lire, jusqu'à de petits caractères. Fin janvier, la société Pixium Vision, à l'origine de cet implant rétinien, a annoncé l'implantation réussie sur un premier patient américain.

 

Les espoirs de la thérapie cellulaire

La production puis la greffe dans la rétine de cellules souches humaines pourrait bien être l'une des solutions à venir dans le traitement des maladies dégénératives de la rétine comme la DMLA ou la rétinite pigmentaire. C'est en tout cas les espoirs des équipes de l'Institut de la Vision qui ont réussi à concevoir un patch cellulaire. Son efficacité a jusqu'alors été démontrée sur des rétines de rats et de singes. Un essai clinique de thérapie cellulaire sur des patients vient d'être mis en place. Une première en France, à suivre donc...

 

Retrouvez l'intégralité de l'article 10 ans de l'Institut de la Vision, la recherche à grands pas” sur Guide-Vue.fr

 

Ce contenu a été publié dans Santé & Bien-être par Le Guide de la Vue
Tags : , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *