Vous êtes ici : Le Blog du Guide de la Vue » Les Professionnels » Cabinets d’ophtalmologie, le travail aidé domine

Cabinets d’ophtalmologie, le travail aidé domine

C'est à l'occasion d'une conférence de presse, le 4 février 2022, que Thierry Bour, président du Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof), a révélé les résultats d'une étude sur l'organisation des cabinets d'ophtalmologistes. Enseignement majeur : l'affirmation d'un nouveau modèle de fonctionnement autour d'une équipe pluridisciplinaire. Explications.

Un peu plus de 1500 ophtalmologistes ont répondu au questionnaire envoyé par le Snof quant à l'organisation de leur activité durant la période allant du 1er janvier au 12 décembre 2021. Et ce dans un contexte de mobilisation de la filière visuelle, depuis plus de dix ans maintenant, afin de réduire les délais d'obtention d'un rendez-vous et offrir un accès égal aux soins visuels à toute la population.

Le travail aidé, la nouvelle norme

Tel est en effet l'un des enseignements de cette enquête : le travail aidé, c'est-à-dire la présence de différents professionnels autour de l'ophtalmologiste avec délégation de certaines tâches, est devenu un modèle courant et même majoritaire dans l'organisation des cabinets d'ophtalmologistes. Pour preuve, 7 cabinets sur 10 l'ont adopté, offrant ainsi au médecin l'opportunité de se recentrer sur ses activités médicales. Avec quelques disparités dans l'Hexagone, ce nouveau modèle est toutefois largement représenté dans toutes les régions de France.

L’ophtalmologiste au cœur d'une équipe pluridisciplinaire

Plusieurs professionnels de la vision travaillent ainsi aux côtés des ophtalmologistes. Les orthoptistes sont les plus représentés puisqu'ils sont plus de 2900 à travailler, en libéral ou en contrat salarié, dans des cabinets d'ophtalmologie. Autres professionnels de plus en plus présents autour de l'ophtalmologiste : les infirmiers, les opticiens ou encore les assistants médicaux.

Réduction des délais de rendez-vous et soins visuels pour tous

Et les bienfaits de cette réorganisation sont déjà particulièrement visibles, se traduisant par la baisse considérable des délais de rendez-vous (délais médians de 66 jours en 2017 à 26 jours en 2021). Et cela tout en conservant une très bonne prise en charge des patients. En témoigne la bonne place de la France par rapport à ses voisins européens en matière de dépistage et de suivi de nombreuses maladies oculaires comme le glaucome ou encore la DMLA. Pour un meilleur accès aux soins pour tous.

Source : Communiqué de presse du SNOF : “Travail aidé, 59% des ophtalmologistes en travail aidé sont en équipe pluri-professionnelle selon une étude du SNOF”, 04 février 2022.

Retrouvez l'intégralité de l'article “La transformation des cabinets d'ophtalmologie se poursuit” sur Le Guide de la Vue.

Ce contenu a été publié dans Les Professionnels, Les Professionnels de la vue, Santé & Bien-être par Le Guide de la Vue
Tags : , , , , .

Un commentaire pour Cabinets d’ophtalmologie, le travail aidé domine

  1. CERLES dit :

    Bonjour, je suis malvoyant et je déplore qu’il n’y ait pas suffisamment de pédagogie autour de la prévention des maladies de la vue, y compris au stade la petite enfance. Plus précisément, je propose le secrétariat national sur la protection de la santé visuelle, il pourrait regrouper l’ensemble du médico-social et des associations de patients pour sensibiliser davantage le grand public. Beaucoup de signaux indiquent une dégradation… merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *