Vous êtes ici : Le Blog du Guide de la Vue » Evènements » Santé des yeux : la continuité des soins est primordiale !

Santé des yeux : la continuité des soins est primordiale !

Après trois semaines de confinement de la population française, les patients se font désormais rares dans les cabinets d’ophtalmologie. Or certaines pathologies nécessitent un suivi et des soins réguliers, c’est pourquoi les ophtalmologistes - 60% des cabinets ophtalmo sont ouverts - ont rappelé l’importance de bien continuer à se faire soigner.

Baisse inquiétante du nombre de patients accueillis en ophtalmologie

Les résultats de l’étude lancée à l'initiative du Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) sur l’impact de la crise sanitaire liée au covid-19 ont été dévoilés le 3 avril 2020. Parmi ses principaux enseignements : la baisse drastique de l’activité des ophtalmologistes depuis le début du confinement. En effet, en raison du message continu exhortant les Français à rester chez eux et à limiter le plus possibles leurs déplacements, les salles d’attente des ophtalmologistes se sont presque totalement vidées. Pour 82% des ophtalmologistes ayant répondu à l’enquête, leur activité a baissé de 95% par rapport à leur activité habituelle : un chiffre extraordinaire quand on sait, en temps normal, la problématique des délais d’obtention d’un rendez-vous chez l’ophtalmologiste.

Les cabinets des ophtalmologues demeurent en majorité ouverts

Autre enseignement majeur de cette étude : après trois semaines de confinement en France, près de 60% des cabinets d’ophtalmologistes demeurent ouverts, avec certes des horaires aménagés qui dépendent d’un cabinet à un autre, mais permettant d’assurer une continuité de soins ainsi que l'accueil des urgences ophtalmiques. Et ce en toute sécurité. En effet, les cabinets ouverts garantissent aux soignants comme aux patients le respect strict des mesures de sécurité sanitaires (port de masques, gel hydro-alcoolique, distanciation sociale, etc.).

Le suivi de pathologies oculaires est essentiel

Parce que certaines maladies des yeux comme le glaucome, la DMLA, la rétinopathie diabétique par exemple exigent un suivi rigoureux, des contrôles fréquents, des injections régulières, etc., les ophtalmologistes, à travers le SNOF, ont fait part de leur inquiétude et rappelé à l’ensemble des Français l’importance de continuer à se soigner, même en cette complexe période de confinement. C'est en effet en toute sécurité que les cabinets ouverts peuvent accueillir du public. Surtout, il en va de la santé visuelle des patients si ce suivi ou ces traitements ne sont pas assurés.

Retrouvez l'intégralité de l'article Pathologies oculaires : les ophtalmologistes mobilisés” sur Guide-Vue.fr

Ce contenu a été publié dans Evènements, Les Professionnels, Santé & Bien-être par Le Guide de la Vue
Tags : , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *