Vous êtes ici : Le Blog du Guide de la Vue » Evènements » La DMLA, thème de la 4e WebTV de l’Institut de la Vision

La DMLA, thème de la 4e WebTV de l’Institut de la Vision

DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), quatre lettres pour parler d'une pathologie oculaire qui concerne plus d'1,5 million de personnes en France. Avec une personne sur quatre concernée après 75 ans, elle représente un véritable enjeu de santé publique en France, mais aussi à l’échelle de la planète. C'est pourquoi la communauté scientifique mondiale est mobilisée, afin de mieux comprendre son fonctionnement et ainsi découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques, d'améliorer la prise en charge actuelle de cette maladie chronique. Tel était le thème de la 4e émission de la WebTV de l'Institut de la Vision, diffusée le 14 octobre 2021 : un replay ainsi qu'un podcast sont d'ores et déjà disponibles.

La DMLA, une maladie de la vision centrale

Comme son nom l’indique, la DMLA est une maladie de la macula, une zone qui se situe au centre de la rétine. Bien qu’elle n’occupe que 2 à 3% de sa surface, avec un diamètre de seulement quelques millimètres, la macula est pourtant essentielle à la vision fine, celle qui permet la lecture, l’écriture, la reconnaissance des visages, etc. La dégénérescence de la macula peut ainsi mener à une perte de la vision centrale. On dit de cette maladie neuro-inflammatoire qu’elle est insidieuse car il y a peu de symptômes avant-coureurs, d’où l’importance d’un contrôle régulier de la vision par un ophtalmologiste à partir de 50 ans, qui plus est si l’un des membres de la famille est touché par cette maladie. En effet, la DMLA est une maladie multifactorielle : si le premier facteur de risque demeure l’âge avancé, son origine génétique a également été prouvée, tout comme certains facteurs environnementaux (alimentation, tabac, activité physique…) identifiés dans la survenue d’une DMLA.

Mieux connaître et comprendre la DMLA

Si l’on sait à ce jour traiter les complications de la DMLA, c’est-à-dire la forme exsudative qui s’exprime par la prolifération de vaisseaux sanguins anormaux sous la rétine, il n’existe pas encore de traitement permettant d'enrayer le processus menant à l'atrophie. D’où l’importance de bien connaître et comprendre cette pathologie visuelle, mais aussi d'être informé et sensibilisé à son dépistage et sa prévention. C'est pourquoi l'Institut de la Vision a consacré sa 4e WebTV à ce sujet qui concerne 1,5 million de personnes en France, 196 millions dans le monde. Lancée en mai 2021 avec l'hôpital des Quinze-Vingts, la WebTV de l'Institut de la Vision a pour mission de démocratiser la compréhension des différentes maladies de l’œil par le grand public, de leurs traitements mais aussi des nouvelles avancées et innovations thérapeutiques à venir.

WebTV DMLA Institut de la Vision

La DMLA, expliquée par des experts

Après avoir fait le point sur le glaucome en mai, la thérapie génique pour traiter des maladies de la vision en juin puis la myopie en septembre, l’émission diffusée le 14 octobre 2021, à l’occasion de la journée mondiale pour la vue, s’est donc intéressée à cette maladie oculaire chronique. Toujours animée par la journaliste d'Arte Elisabeth Quin, cette WebTV a bénéficié des interventions de deux experts de la rétine : le Pr Michel Paques, co-directeur de l'équipe inflammation, dégénérescence et remodelage vasculaire dans les pathologies rétiniennes de l'Institut de la Vision et chef de service à l'hôpital des Quinze-Vingts, et le Pr Florian Sennlaub, co-directeur de l'équipe inflammation, dégénérescence et remodelage vasculaire dans les pathologies rétiniennes de l'Institut de la Vision. Tous deux ont permis de cerner les facteurs de risques de la maladie, de comprendre ses répercussions au quotidien, mais aussi de faire un point sur les traitements actuels ainsi que les différentes pistes à l’étude pour améliorer la prise en charge actuelle des patients. Et Florian Sennlaub de faire part de son optimisme quant à la mobilisation mondiale de la communauté scientifique sur ce sujet, pour des avancées à grands pas. Aux côtés des chercheurs était également présente sur le plateau Brigitte Vassal, atteinte d’une DMLA depuis de nombreuses années, afin d’apporter son témoignage et son expérience sur la vie au quotidien avec cette maladie.

L'Institut de la Vision, acteur engagé dans la lutte contre la cécité

Pour rappel, l'Institut de la Vision est l’un des plus importants centres de recherche sur les maladies de la vision au monde. Fondé en 2009 sous l’impulsion de l’éminent Pr José-Alain Sahel, il joue un rôle majeur dans la lutte contre les maladies oculaires pouvant mener à la cécité. En quelques années, il est devenu un pôle d’excellence de renommée internationale, à l’origine de nombreuses avancées dans la connaissance du système visuel, la compréhension des maladies oculaires et dans la recherche et le développement de thérapeutiques innovantes.

“Les experts parlent aux patients”

Pour voir le replay ou écouter le podcast de l'émission “ DMLA : avancées de la recherche et défis technologiques”, il suffit de s’inscrire via un email sur la plateforme de l'Institut de la Vision : www.institut-vision.live/fr.

WebTV DMLA Institut de la Vision

Crédit photo : © Institut de la Vision - WebTV

Sources :
• Institut de la Vision

• SFO-online, société française d’ophtalmologie, “Place des traitements à venir dans la prise en charge actuelle de la DMLA exsudative en France”, mars 2021.

Ce contenu a été publié dans Evènements par Le Guide de la Vue
Tags : , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *